Archives de Catégorie: Uncategorized

Marcel le renne

Par défaut

Je vous présente un nouveau doudou!

Voici Marcel le renne.

Si vous regardez bien, sur la patte gauche, une petite araignée s’est invitée sur la photo !

Celui-ci m’a donné un peu de mal. Eh oui ! J’ai commencé par prendre (pour le tête) un tissu qui s’effilochait donc j’ai dû recommencer. Et ensuite se sont les bois qui ont été difficile à retourner.

http://www.lasardine.eu/

Lauraline

Publicités

Instant louange – 1

Par défaut

Dan Luiten – Voici le jour

 

Voici le jour

 Mes soucis, je laisse au loin

Je me tourne vers demain

 A Toi je remets mon être entier, Jésus

 Mes mains sont tendues vers Toi

Croyant que tout vient de Toi

Je sais que tout ce que tu as pour moi est bon, si bon

 

Refrain :

Car voici le jour que tu as fait

Il est pour moi un sujet de joie

Voici le jour que tu as fait

Il est pour moi un sujet de joie

Non je n’aurai pas peur pour demain

Mon espérance est en toi

Voici le jour

 

Mes craintes je laisse au loin

Je ne doute plus de rien

A toi je remets ma volonté, Jésus

Mes mains sont tendues vers Toi

Croyant que tout vient de Toi

Je sais que tout ce que tu as pour moi est bon, si bon

 

Pour Toi Seigneur je vivrai

Fondé sur ta vérité

Pour Toi Seigneur je vivrai

 Fondé sur ta vérité

Sur ta vérité

 

Car voici le jour que tu as fait

Il est pour moi un sujet de joie

Voici le jour que tu as fait

Il est pour moi un sujet de joie

 Non je n’aurai pas peur pour demain

Mes craintes sont entre tes mains

Je te suivrai sur le chemin

Mon espérance est en toi

Car voici le jour, voici le jour

Car voici le jour, voici le jour

Rendez-vous Divin

Par défaut

« RENDEZ-VOUS DIVIN

INTRODUCTION

Sur la scène, deux personnages : Dieu et sa créature. Une rencontre est prévue, mais pour quand ? Nul ne connaît le jour et l’heure, à part Dieu seul. Le suspens est grand, l’attente est longue. Chacun se trouve sur un coin de l’estrade face à face. Ils se regardent mais .. sans se regarder..

Du côté de Dieu, un désir inonde dans son coeur..
De son côté à elle, une peur dans son coeur..

Lui, Il voudrait la prendre dans Ses bras, l’étreindre de Sa tendresse et lui montrer Son amour.
Il souhaite lui parler ; lui donner tout ce qu’il a en réserve pour elle.. rien que pour elle..
Elle, elle voudrait Le voir, Le connaître.
Elle a toute une liste de questions à Lui poser.

Lui, Il veut lui montrer qui Il est vraiment
Il brûle d’impatience à l’idée de passer du temps avec elle afin de l’entendre, de l’écouter.
Elle, elle rêve d’entendre le son de Sa voix.
Elle veut connaître Sa grandeur , voir Sa puissance…

Lui, Il attend ce moment où il prendra tous ses fardeaux, ses peines et ses soucis.
Il attend avec tendresse, comme un père attend son enfant.
Elle, elle souhaite passer du temps avec Lui pour lui parler..
Elle attend ce jour où elle recevra Son amour…

Chez Lui, une phrase brûle sur ses lèvres rien que pour elle : « mon enfant, je t’aime »
Chez elle, une phrase bouillonne en elle : « Qui es-tu vraiment ? »

Dans la salle, les spectateurs patientent… le chronomètre est activé.. Quand le premier acte commencera-t-il ? Tout le monde s’impatiente… Personne ne connaît le scénario : Dieu seul en est l’auteur, Il en détient les droits. Chacun se pose une seule et même question : « saura-t-elle attendre ? » Elle le cherche mais le trouvera-t-elle ? Du côté de Dieu, la patience est illimitée : Il la cherche, Il la veut et… Il l’aura !! Le coeur de chaque spectateur bat à la chamade.. En fin de compte, ils se cherchent tous les deux..

A quand la suite de ce récit ? A quand le début d’une belle et longue histoire d’amour ?.. Personne ne le sait.. C’est à eux de nous le dire, car cette histoire leur appartient..

ACTES I

De son trône de grâce et de splendeur, Dieu se revêt d’un manteau de lumière. Il se lève et descend sur la terre à la recherche de sa fille. Il parcourt la terre afin de la rencontrer. Le moment tant attendu se prépare peu à peu.. Le décor est mis en place..

Elle l’attend ; elle ne cesse de le guetter au loin, mais ne Le voit pas, n’entend pas Sa voix.. Désemparée, déçue.. pourtant, elle avait tellement entendu parler de Lui. Doux, rempli d’amour.. Où est-il maintenant ? Pourquoi ne Lui répond-Il pas ?

Lentement, Il s’avance. Il l’aperçoit : impatiente, inquiète, ne cessant de Le guetter. Il n’a qu’une hâte : celle de la prendre dans Ses bras d’amour. Petit à petit, Il s’avance vers elle.

Elle observe et aperçoit sa silhouette : grande et majestueuse, avec une allure d’un Roi.. d’un Seigneur.. mais Lui vient vers elle, comme un Père..

Peu à peu, Il marche dans sa direction ; Il a laissé Son armée au Palais afin de ne pas l’effrayer. Tout à coup, Il s’arrête. Il n’est qu’à quelques pas d’elle. Il la voit qui Le cherche, continuant à s’impatienter.

Dans la salle, les spectateurs retiennent leur souffle. Ce moment est unique ; si on pouvait l’inscrire dans les pages de l’histoire, on le ferait. C’est un moment inoubliable..

Leurs regards se croisent. Ca y est !! Leurs coeurs se parlent : mais que se disent-ils ? Mystère… Doucement, Il continue à avancer vers elle. Par contre, elle sent ses jambes immobiles. Elle est muette. Son coeur bat à la chamade. Plus rien n’a aucune importance pour elle.. La terre pourrait s’écrouler, qu’importe puisqu’Il est là. Devant elle… face à elle.. avec elle. Elle est pétrifiée, paralysée, face à Sa grandeur.. face à Sa majesté. Elle tremble à l’idée d’entendre Sa voix. Elle avait mille et une questions à Lui poser : elles se sont transformées en un silence. Elle ne cesse de Le dévisager, de L’admirer.. Qui va rompre ce silence qui, pourtant, en dit long ?

Il ne dit rien.. Il ne dira rien. Il veut qu’elle soit la première à Lui raconter ce qu’elle a à Lui dire, car Il sait que son coeur est rempli de pourquoi. Le temps Lui appartient ; Il attendra.

Elle n’ose pas rompre ce silence. Elle sent son coeur qui brûle ; un sentiment nouveau qu’elle ne connaît pas, qu’elle découvre. Il est si fort qu’il atteint les profondeurs de ses entrailles. Une envie irrésistible de laisser couler des larmes lui prend. Oh non, pas devant Lui ! Elle cède à ce sentiment qui l’inonde et elle L’entend lui dire avec une tendresse unique : « mon enfant, je t’aime..  » Soudain, elle craque. Sans réfléchir, laissant ses pourquoi de côtés, elle se précipite dans Ses bras, en larmes tout en Lui murmurant : « mon Dieu.. mon Père.. »

Il y a beaucoup d’émotions dans l’air. Sur la scène, les deux personnes restent enlacés…. Les spectateurs attendent une suite.. Et si tout s’arrêtait ainsi, puisque tous les deux se sont enfin trouvés.. Au Palais du Roi, une grande fête se prépare. Un habit de fête est préparé pour elle. Un Grand Livre, le Livre de Vie est ouvert ; à ses côtés, un ange y inscrit son nom sur l’ordre du Maître..

Mais ce n’est pas la fin ; c’est le début d’une nouvelle histoire d’amour. »

 

Auteure : Cécilou (Merci à toi de m’avoir permis de publier cette pièce sur ce blog !)

Gâteau aux noix

Par défaut

Un gâteau aux noix…classique, me direz-vous. Surtout, ne vous fiez pas au titre ! C’est vrai qu’il existe beaucoup de gâteaux aux noix qui porte cette simple appellation. Personnellement, quant on me parlait de ce type de gâteau, je pensais à un gâteau type quatre-quarts… Jusqu’au jour où j’ai pu goûter CE gâteau aux noix. C’était lors de mon stage de Février en périscolaire/ALSH…David, un animateur cuisinier-pâtissier dans son temps libre, nous a fait ce super gâteau. Quant je lui ai dit qu’il était très bon et que je me demandais bien ce qu’il y avait dedans, il m’a répondu «du beurre, du sucre, du beurre et du sucre !» Vaste programme !

Ce qui fait l’originalité de ce gâteau, c’est qu’il m’a fait utiliser des ingrédients que je n’avais jamais utilisé comme de la cassonade de betteraves, du sirop d’érable ou des noix de pécan. Il me fait penser à un met provenant de l’Amérique du Nord !

Place à la recette : il se fait en deux parties, d’abord la pâte et ensuite la garniture.

Gâteau aux noix

Pâte

  • 100g de beurre ramolli
  • 50g de cassonade de betteraves (Vergeoise Brune)
  • 136g de farine
  1.  Mélanger les trois ingrédients ensemble.
  2. Étaler la pâte obtenue à la main dans un moule (type plat à gratin).
  3. Faire cuire dans un four préchauffé à 175°C.

Garniture

  • 125g de cassonade de betteraves
  • 25cl de sirop d’érable
  • 50g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • un peu d’extrait de vanille
  • 125g à 200g de noix*
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 2 oeufs battus
  1. Faire chauffer la cassonade et le sirop d’érable et porter à ébullition pendant 2-3min. Laisser tiédir.
  2. Ajouter les oeufs battus et le beurre fondu. Bien mélanger.
  3. Ajouter les noix, le sel, la vanille. Mélanger et ajouter la farine.
  4. Verser sur la pâte et faire cuire 30 à 45min à 175°C.

*Conseil : sur le conseil de David, j’ai utilisé un mélange de noix (qu’il faut laisser entières ou coupées en deux) : noix, noix de pécan, amandes et pignons de pin.

 

J’espère que vous allez vous régaler ! Merci encore à David pour cette recette ! Et tant pis pour les calories !!!!

Fiche recette imprimable Gateaux aux noix

Anne-Gaelle

 

Henriette la chouette

Par défaut

Comme Anne-Gaelle le disait il y a de la réalisation dans l’air. En effet, j’ai abandonné pour un temps le point de croix et me suis mise à la fabrication de doudous.

Je me suis inspirée d’un livre qui s’appelle  »Les doudous rigolos ».

Ce sont des doudous facile et rapide à fabriquer.

Alors je vous présente  Henriette la chouette. 

Pour la fabriquer il suffit d’un peu de tissu, de la feutrine… Et d’une machine à coudre !

Eh oui ! Au début je me disais que je ferais tout à la main mais maman m’a dit d’utiliser la machine à coudre, se serait bien plus rapide donc j’ai appris a m’en servir avec des débuts un peu difficiles mais bon j’aime beaucoup l’utiliser. Tout les espoirs sont permis……..! 🙂

Pour en revenir à ma chouette  j’ai utilisé du tissu archivé par ma maman (qui était un jour couturière), plusieurs de mes anciens pantalons, de la feutrine, des boutons, etc, etc…… 

Un site à visiter : http://www.lasardine.eu/

La prochaine fois je vous présenterai Célestin l’ours brun.

Lauraline

Echelle à Ustensiles

Par défaut

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle catégorie qui sera dédiée aux réalisations et aux créations de notre Papa : « Papa, un cuisinier bricoleur ».

Alors quand Papa s’inspire de l’émission D&co de M6, ça donne cela :

Des tasseaux de bois peint, des barres en fer et des petits crochets.

Anne-Gaelle