Archives de Tag: recette

Big up Breizh !

Par défaut

L’Ouest est venu à l’Est. Le crachin a rencontré le soleil. Le beurre doux s’est chamaillé avec le beurre salé. Un seul pas séparait la mer de la terre. L’Alsacienne et la Bigouden ont dansé ensemble.

 Trêve de clichés, l’Alsace a accueilli avec joie la Bretagne !

Et comme souvenir culinaire que nous avons créé ensemble, nous avons fait dans le traditionnel, le simple, le bon, le rond…….. le gâteau breton !

DSC_0288

Ingrédients

500g de farine

½ sachet de levure chimique

300g de beurre demi-sel

300g de sucre roux

6 jaunes d’œufs (+ un pour la dorure)

Préparation

  • Avant de commencer cette recette, pensez à sortir le beurre demi-sel du frigo afin qu’il se ramollisse.
  • Préchauffez le four à 150°.
  • Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le beurre mou coupé en cubes, les jaunes d’oeufs un après l’autre.
  • Pétrissez à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et sableuse.
  • Beurrez très légèrement un moule à manqué rond puis versez et tassez la pâte.
  • A l’aide d’un pinceau ou d’une cuillère à soupe, lissez la surface du gâteau avec un jaune d’oeuf battu pour qu’il soit bien doré.
  • Pour finir, dessinez des croisillons à l’aide d’une fourchette.
  • Placez le moule dans le four, pendant 45 mn environ.
  • Vérifiez la cuisson en plantant la pointe d’un couteau.
  • Laissez refroidir le gâteau dans le four éteint.

 

DSC_0374

Vous verrez, il est extrêmement dur de résister à la gourmandise quand ce gâteau sort du four. Mais croyez en de vrais Bretons (et des Alsaciens qui l’ont testé !), il est meilleur avec un jour de repos dans la croûte ! Et plus il vieilli, mieux c’est !

Pour les gourmands, pensez à le tiédir avant dégustation !

E güeter Àppetit ! Kalon digor !

 

 

Publicités

Shortbreads au chocolat

Par défaut

Petits biscuits sablés originaire d’Ecosse, cette version au chocolat (très simple à réalisée, par ailleurs !), ravira tous les gourmands !!

Photo 257

 

Ingrédients

-100 g de chocolat noir

-300 g de farine

-250 g de beurre salé coupé en petits dés

-95 g de sucre

-25g de cacao en poudre

Préchauffez le four à 150°C (th. 5). Dans un bol, travaillez le beurre froid, 85 g de sucre, la farine et le cacao avec les doigts ou au robot pour obtenir un mélange sableux. Déposez cette préparation sur un surface légèrement farinée et pétrissez pendant 1 min. Pressez la pâte avec les doigts dans un plat préalablement beurré, puis enfourner pour 50 min. Découpez le gâteau en triangles au sortir du four, saupoudrez de sucre et laissez refroidir dans le plat. Faites fondre le chocolat 2 min au four à micro-ondes ou 5 min au bain-marie. Trempez en partie les shortbreads dans le chocolat et posez-les sur du papier sulfurisé.

 

Photo 263 - Copie

 

Bonne Dégustation !

Le Kilimandjaro

Par défaut

 

Inventé par le designer Hilton McConnico, Le Kilimandjaro est un gâteau léger et gourmand associant la noix de coco, le chocolat et les raisins secs. Le clin d’œil étant de donner à ce gâteau la forme de la célèbre « Montagne blanche », il est toutefois possible de le cuire dans un moule normal.

 

 

 

Photo 410

 

Pour le gâteau :

10 g de beurre + 10 g de farine ( pour le moule).

Ingrédients secs :

  • 300 g de farine
  • 200 g de cassonade
  • 1,5 sachet de levure chimique 
  • 175 g de noix de coco
  • 125 g de raisins secs (gonflés dans le cognac – facultatif) 
  • 125 g de pépites de chocolat.

Ingrédients liquides :

  • 2 c. à s. de vanille liquide
  • 9 c. à s. d’huile de tournesol.

Pour le sirop et le glaçage :

  • 300 g de lait de coco
  • 13 cl de cognac (ou d’eau)
  • 250 g de sucre glace
  • 200 g de sucre semoule
  • 3 c. à s. de lait de coco
  • 100 g de coco râpé
  1. Pour le gâteau, chauffez le four sur th. 6 (180°C). Mélangez séparément ingrédients secs et liquides puis mélangez le tout. Versez dans un moule à kougelhopf beurré et fariné. Cuisez 40 min. Laissez refroidir le gâteau.
  2. Mélangez le sucre semoule et 10 cl de cognac (ou d’eau) sur feu doux. Ajoutez le lait de coco, arrosez-en le gâteau jusqu’à ce qu’il ait absorbé le sirop.
  3.  Mélangez le sucre glace, le reste de cognac (ou d’eau) et le lait de coco en un glaçage coulant.                                  Couvrez-en le gâteau et saupoudrez-le de coco râpé juste avant de le servir.

Photo 408

Photo 409

Source : Recette d’Hilton McConnio – Gala Gourmand novembre-décembre 2011

Anne-Gaelle

Le Berawecka (Pain aux fruits)

Par défaut

En hiver, en Alsace, on aime bien manger le Berawecka. C’est un gateau consistant, composé de fruits secs, d’épices, de pâte à pain, ou brioche et généralement fortement arrosé d’alcool de fruits. C’est une vieille recette que tous les Alsaciens connaissent, qui est un héritage du peuple Juif, autrefois fortement implanté en Alsace.

Cette recette est réputée difficile et accessible seulement aux initiés ; en réalité elle est facile à la réalisation, mais demande beaucoup de temps.

Les pains aux fruits se conservent longtemps (dans du papier film ou dans une boite en fer) : certains les aiment humides (quelques jours après la réalisation), d’autres les aiment secs (après quelques semaines).

Je vous propose ici, une version de Berawecka sans alcool et avec une pâte briochée.

DSCI6597

Ingrédients

Le mélange de fruits

  • 200 g de tranches de poires
  •  215 g de pruneaux
  • 215 g de sultanines
  • 153 g de figues
  • 153 g de raisins Denia
  • 37 g d’orangeade
  • 37 g de citronade
  • 125 g d’amandes crues
  • 63 g de noisettes
  • 62 g de noix hachées
  • 100 g de sucre
  • Cannelle en poudre
  • Epices (4 épices, pain-d’épices

Pâte briochée

  • 500 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 10 g de sel
  • 1 œuf + 1 jaune d’œuf
  • 20 g de levure fraiche
  • 112 g de beurre
  • 200 g de lait environ

Sirop au café

  • Un expresso
  • 50g de sucre

Préparation

Pâte briochée (à préparer la veille)

Mélanger 100 g de farine, la levure écrasée et un peu de lait tiède pour faire un levain. Laisser reposer a température ambiante pendant 1/2 heure.

Placer le restant de la farine en fontaine, ajouter le sucre, le sel, le beurre en pommade, une partie du lait, et le levain, mélanger. Rajouter un a un les œufs, petit a petit le restant du lait. Malaxer l’ensemble en aérant bien la pâte.

Couvrir avec un linge et laisser reposer 3 heures dans un endroit tiède. La réserver au réfrigérateur.

Le mélange de fruits (à préparer la veille)

Faire cuire les poires séchées dans l’eau pour les ramollir et les gonfler. Couper en lanières (pruneaux, figues) et ajouter des écorces de citrons et d’oranges ainsi que les amandes, noisettes et noix hachées. Ajouter les raisins Denia, les sultanines, le sucre. Assaisonner avec la cannelle et les épices selon préférence.

Mouiller le tout avec le jus de cuisson des poires et laisser macérer une nuit recouvert d’un film plastique.

Le « Berawecka »

Le lendemain, sortir la pâte briochée de frigo et la laisser réchauffer au moins 30 min.

Préparer le sirop au café, en faisant réduire un expresso avec 50g de sucre.

Mélanger les fruits et la pâte et bien travailler l’ensemble. Façonner des pains allonges et disposer des amandes entières blanchies sur le dessus. Cuire à 150 °C pendant 45 minutes.

A la sortie du four, badigeonner les pains du sirop au café.

PicMonkey Collage

Anne-Gaelle

Buchty

Par défaut

Qu’est ce que c’est que ça ? Et bien c’est une délicieuse brioche d’origine allemande, où le beurre est remplacé par de la crème. Elle est simple à faire mais a un défaut aux yeux des gourmands : elle a besoin de pas mal de temps de repos !!!

Photo 379

Pour la pâte :

  •  500 g de farine
  • 1cs de levure boulangère
  • 60 g de sucre
  • Peser 2 œufs et compléter à 140 g avec du lait
  • 200 gr de crème entière
  • 1,5 cuillère à café de sel

Pour fourrer la brioche : nutella, confiture ou comme pour moi: ganache au chocolat noir (faite à partir de 50gr de chocolat noir+ 50gr de crème)

  • 50gr de beurre fondu pour la finition

Préparation

Mettre tous les ingrédients (sauf beurre fondu et chocolat) dans le bol du pétrin et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, molle et collante. Huiler les mains pour en faire une boule, couvrir de film alimentaire et laisser reposer 1h dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air.

Au bout du temps de repos,  dégazer (= retravailler, pétrir) la pâte sur un plan de travail fariné. Peser des boules de 30gr environ, fourrer chaque boule d’une petite cuillère de ganache au chocolat (bien froide pour faciliter l’opération), bouler et mettre dans un moule couvert de papier sulfurisé.

Badigeonner une première fois de beurre fondu et laisser lever 40min (à 1h).

Badigeonner une seconde fois  de beurre et enfourner à 180°c pendant environ 20-30min . La brioche doit être bien dorée.

Photo 380

Photo 385

Guten appetit !

Anne-Gaelle

Biscuits au caramel et noix de cajou

Par défaut

Des biscuits originaux, goûteux et gourmands venant d’outre-atlantique, étant une recette de Martha Stewart.

Ingrédients :

230 g de farine
½ cuillère à café de sel
350 g de noix de cajou grillées et salées
2 cuillères à soupe + 1 cuillère à café d’huile de colza
120 g de beurre à température ambiante
150 g de sucre roux
100 g de sucre en poudre
1 gros œuf
1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
24 caramels mous (200 g)
60 ml de crème entière liquide

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°C (th.6). Commencez par tamiser la farine et le sel, réservez. Préparez maintenant la pâte de noix de cajou : mixez finement 210 g de noix de cajou, ajoutez l’huile et mixez 2 minutes jusqu’à obtention d’une pâte crémeuse. Hachez le reste des noix de cajou et réservez.

Dans le bol de votre robot, fouettez la crème de noix de cajou, le beurre et les sucres à vitesse moyenne pendant 2 minutes pour que la pâte blanchisse et soit mousseuse. Incorporez l’œuf et l’extrait de vanille, réduisez la vitesse et incorporez la farine et les noix de cajou hachées.

A l’aide d’une cuillère à glace, formez des boules de 4 cm de diamètre et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé ou une feuille en silicone. Faites cuire 6 minutes, aplatissez les biscuits et poursuivez la cuisson 6-7 minutes. Une fois que les biscuits sont dorés, sortez-les du four et laissez-les refroidir sur une grille.

Pour le caramel : faites fondre les caramel à feu doux dans la crème en remuant. Laissez refroidir. Versez le caramel sur les biscuits à l’aide d’une cuillère ou d’une poche à douilles, en faisant des zigzags. Laissez durcir. Ces biscuits se conservent 3 jours dans une boite hermétique.

 

Anne-Gaelle

Petit pain fruits secs

Par défaut

 

 

 

 

Petit nouveau dans la collection « Les petits plats de Marabout », Un croissant à Paris, continu le tour du monde de la gastronomie sucrée. Plein de promesses comme les précédents livres (Un goûter à New-York, un goûter à Londres…), toutes les recettes donnent envies.

Pour commencer, la recette de petits-pains aux fruits secs, gourmande et facile à faire !

DSCI5909

 

Ingrédients

  • 450g de farine
  • 1 cuillerée à café de sel
  • 15g de levure de boulanger fraîche
  • 20g de sucre
  • 300ml de lait tiède
  • 40g de beurre
  • 100g de figues hachées
  • 100g d’amandes grossièrement hachées

Préparation

  1. Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un bol. Faire un puits, mettre la levure émiettée et le lait. Couper le beurre en petits morceaux, les mettre aussi dans le puits.
  2. Avec les doigts, délayer la levure dans le lait puis incorporer petit à petit la farine. Former une pâte qui se détache des bords du saladier.
  3. La pétrir pendant 5 à 10min sur un plan de travail légèrement fariné. Incorporer les figues et les amandes. Laisser la pate lever dans un bol, pendant 2-3 heures.
  4. Former une boule sur le plan de travail. La diviser en 6 à 8 morceaux puis former des boules. Les mettre sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrir et laisser lever encore 30 min. Préchauffer le four à 220 °C (Conseil : comme je l’ai souvent souligné, il faut apprendre à connaitre son four. Personnellement quand une recette indique 220°C, une cuisson à 180°C pour notre four, suffit largement).
  5. Enfourner pour 20 à 30 min. Démouler pour tester : le dessous des pains doit sembler creux quand on tapote.

 

DSCI5912

Anne-Gaelle